mardi 23 juillet 2024

Mes 2 chouchous

Le séjour de petites-filles (qui grandissent) en début de mois, c'est le bon moment pour transmettre les recettes " familiales" qui ont fait leurs preuves :

Les madeleines -clic ICI-

(recette donnée par une mère d'élève lors de mon premier poste en 1980...)

 et

"THE" gâteau au chocolat "familial"

(recette donnée par une collègue vers 1990)


 
Il fait toujours l' unanimité !

 
Proportions doublées pour le gâteau photographié ci-dessus

Mais si vous préférez les   BROWNIES  , c'est là

lundi 22 juillet 2024

L'homme blanc rentre du bois !

 

"L'homme blanc a rentré du bois pour l'hiver."
 

Cinq stères déposés dans la rue à 7h 30 le mardi 9 juillet.

Rentrés à lui (presque tout seul) dans la journée.

Placés à différents endroits du jardin. Et dans le garage (moins poétique à photographier !)

Maxime trouvée par Monsieur et mise en scène.





Alors, rangements "poétiques" ?


 
Le bois chauffe toujours deux fois !
 
Bonne semaine

dimanche 21 juillet 2024

En Seine-Maritime (et Val d'Oise)

 Retour de quatre jours pour visiter essentiellement des jardins en Seine-Maritime.

Quelques photos pour vous les présenter.

Les articles complets viendront plus tard


1. Jardin plume



2. Jardin Shamrock


 


3. Jardins d'Etretat


 

4. Jardins d'Angélique ( là 2 jardins très différents.. sur un même lieu)


 


et 5... notre gîte, (au premier étage d'une grange rénovée)  

et son jardin (plutôt un parc de 3 hectares!)



On a visité aussi 2 musées (sur l'artisanat), un cimetière marin et son église, un autre cimetière, une boutique "showroom" sur le lin... Quelques recherches généalogiques...

Et découvert (presque par hasard...) un superbe restaurant





BON   DIMANCHE !

samedi 20 juillet 2024

Variations sur le thème de la marguerite...

 

 
Variation
photographique
sur
les marguerites
de notre jardin.










 
Et cette dernière photo
nous emportera
vers le prochain sujet.... 

Devinez...

jeudi 18 juillet 2024

Journée à Maintenon



Journée à Maintenon.

A moins d'une heure de chez nous.

Dans le département de l'Eure-et-Loir. (28)




Visiter le château de Maintenon, c’est se plonger dans l’histoire au cœur d’une architecture d’exception et de jardins magnifiquement reconstitués.

Situé au cœur de la Vallée de l’Eure dans un cadre exceptionnel, le château de Maintenon passionne par son histoire et les personnages qui ont façonné la demeure. 

 

A gauche, la partie la plus ancienne (toutes vues de l'arrière).

La présence d’un château à cet emplacement est attestée dès le Moyen Âge et le 13e siècle avec les seigneurs de Maintenon, la famille Amaury. 

Ce château reste en leur possession mais des soucis financiers vont les contraindre à s’en séparer. 


Au milieu, la partie Renaissance. 



En 1509, le château est vendu à un bourgeois des affaires qui a fait ses armes sous Charles VIII, Louis XII et François 1er dont il était intendant des finances : Jean Cottereau. C’est le début de la renaissance et Cottereau décide de transformer la petite forteresse médiévale en un élégant château de plaisance comme on pouvait en construire dans le Val-de-Loire. Cottereau marie sa fille Isabeau à un petit noble local : Jacques d’Angennes, seigneur de Rambouillet. Le domaine de Maintenon reste dans la famille jusqu’au 17e siècle.

 La période Madame de Maintenon ( mais qui y résida en tout et pour tout que 9 mois , en discontinu de plus, dans sa vie...

 

A droite, la partie XIXème siècle.

La nièce de Madame de Maintenon épouse un De Noailles.

 Les descendants du couple vont poursuivre la mise en valeur du château, particulièrement au 19e, où Paul de Noailles décide de moderniser le château tout en entreprenant de nombreux travaux de restauration. Avec sa femme, Alicia de Mortemart Rochechouart, descendante du frère de Madame de Montespan, il confie les travaux à Henri Parent et s’emploie à remeubler le château. 

La bibliothèque est d'ailleurs classée Monument Historique. 

C’est lui qui écrira une des premières biographies de Madame de Maintenon.

Au 20e siècle, Geneviève de Noailles épouse Monsieur Raindre. Après la Seconde Guerre mondiale, ils héritent du château, malheureusement très endommagé. Ils consacrent leur vie à le remettre en valeur et favoriseront la découverte de ce lieu chargé d’histoire au grand public.


 

 
Le tout présente malgré tout un ensemble harmonieux.
 
°°°°°°

Les jardins :
 


 
À l’époque du Roi Soleil, l’art du jardin revêt un enjeu politique. 
Personnification du règne du monarque, les jardins marquent la grandeur et la maîtrise du roi. Le style du jardin à la française obtient ses lettres de noblesse à cette époque car il invite à l’ordre, à la symétrie et à la recherche de perspective
 
André Le Nôtre, jardinier de Louis XIV et artiste d’exception, en est l’ambassadeur. 
Portrait d'André Le Nôtre

En 1676, Le Nôtre se rend au Château de Maintenon afin de dessiner les plans de son parc.


 
Une partie du parc, sur le côté, est maintenant un golf...

Le sac "de l'explorateur" pour les enfants :

 
 
Des jeux pour bien tout observer lors de la visite guidée (supplément de 1,50 euro pour celle-ci).
Ou jeux indépendants à faire quand on le désire, dans le parc.

- Jeu des "4 familles" qui ont occupé le château
- Jeu de Memory




Après le goûter pris sur des tables de pique-nique à notre disposition, on marchera vers les vestiges de l'aqueduc.

 Balade sous les dizaines d'immenses tilleuls qui dégageaient une odeur renversante... de chaque côté du canal.














 

 Retour vers le château encore vu sous un autre angle, et avec son reflet dans la pièce d'eau...


On terminera par une exposition dans la première cour, dans les anciennes écuries.
Explications sur cet aqueduc
qui fut un vrai gouffre financier...
et jamais terminé.
 
Puis pierres pillées...



 
Trois niveaux étaient prévus...
Fin du voyage avec une petite note
romantique
 
La petite lampe à main qui aurait appartenu
à Madame  de Maintenon.
 
Symbolique:

 
"JE NE BRILLE QUE POUR LUI."

C'était une deuxième visite pour moi après septembre 2018 -clic-
 
Et une autre visite théâtralisée avec Monsieur
 
Trois moments très différents avec celui-ci en famille.
 
A bientôt...