mardi 11 juillet 2017

Retrouver des cousins

Passionnée de généalogie que je suis...
Depuis 2011

Remonter dans le temps, avec un peu de technique, c'est relativement facile.
Chercher ses contemporains c'est beaucoup plus délicat.
Retrouver des cousins de 3 ou 4 degrés c'est plus difficile.

Leur parler c'est inestimable...
Et les rencontrer c'est du domaine du rêve !

En début d'année j'ai retrouvé un cousin.
Que j'ai eu au téléphone.

Mon grand-père paternel était le cousin germain de sa mère
Noël cousin de Rachel

Leur enfant respectif, mon père Pierre et ce cousin Jacques , sont donc cousins issus de germains, soit cousins au 2ème degré ( ils sont les mêmes arrières-grands-parents).

Je suis partie du patronyme de Jacques pour faire mes recherches.
Et je suis "tombé sur lui" via Internet.
Il fallait vérifier qu'il était bien un cousin. Cela m'a pris du temps.
Mais j'avais une intuition. Une intime conviction...

Car Jacques est un cinéaste
Je parle de Jacques Rozier (clic)

Jacques est le 3ème cinéaste de la famille que je découvre ...
Après Maurice Desfassiaux et Sylvain Itkine

Je suis passée par la Cinémathèque, à Paris, pour avoir ses coordonnées.
Je lui ai écrit.
Il m'a téléphoné.


Voici une photo de ses parents 
que j'ai depuis des années  et 
où ma grand-tante m'avait dit d'écrire derrière 
"Cousine Rachel"


7 août 1920
Paris


Enregistrer un commentaire